L’incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pélerinage

L’incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pélerinage


L’incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pélerinage
de Haruki Murakami
Roman
Contemporain

Ce roman de formation de type réaliste (les formes de réalisme magique ou de surréalisme de l’auteur y sont confinées aux récits et aux rêves) suit l’itinéraire de Tsukuru Tazaki, un homme qui veut comprendre pourquoi sa vie a déraillé seize ans plus tôt, et la redémarrer.

Dans le Nagoya du début des années 1990, le lycéen Tsukuru était un amateur de petits trains membre d’un groupe d’amis, trois garçons et deux filles inséparables dont les noms évoquaient une couleur en japonais ; tous sauf le sien, incolore. Mais à 20 ans, durant sa deuxième année d’université, il a été sans explication exclu du groupe un jour de 1995 ; plus tard, son seul ami de fac a disparu. Blessé, hanté par un sentiment de vide, il en gardera l’amère impression d’être anormal.

Dans le Tokyo de 20116, l’ingénieur Tazaki est un célibataire de 36 ans qui travaille à concevoir et rénover des gares pour une compagnie ferroviaire, et dont la nouvelle petite amie de deux ans son aînée travaille dans une agence de voyages. Quand il lui avoue son traumatisme, elle le convainc d’affronter son passé et lui localise ses ex-amis. Il entame alors un pèlerinage pour les confronter un à un (détails en section Personnages), quête qui va le ramener dans sa ville natale puis l’envoyer à l’autre bout du monde.

Dans ce récit à la troisième personne, le ton alterne entre légèreté, nostalgie et gravité, tout comme l’histoire va osciller du passé au présent et l’aventure aller du Japon à la Finlande, au long d’une enquête riche en symbolisme entre mystères et émotions, à la recherche d’un nouveau départ au-delà des faiblesses humaines.